Catégories

Circulateur et pompe

Il y a 704 produits.

Dans une installation de chauffage, qu'il s'agisse d'une simple chaudière murale gaz compacte ou d'une sous-station dans un bâtiment, l'eau en circuit fermé doit forcément circuler pour faire un transfert de chaleur. Pour cela, il faut une pompe ou un circulateur.
Le circulateur chauffage domestique a une puissance moins importante qu'un circulateur pour le collectif ou un surpresseur. Celui-ci peut être à vitesse variable pour faire des économies d'énergie ou à vitesse fixe avec un réglage manuel. Une alpha 2 de chez Grundfos est alors plus adaptable qu'une UPS 2.
Pour l'eau chaude sanitaire, il est nécessaire d'avoir une pompe adaptée, c'est à dire une pompe eau plutôt qu'une pompe chauffage. En effet, sa conception étant différente qu'un circulateur chauffage, le circulateur ECS ne fonctionnera pas en circuit fermé mais avec l'eau de ville qui sort du mitigeur de la salle de bain ou du mélangeur de votre baignoire.
Pour la chaufferie d'une station ou d'une sous-station, il est nécessaire d'avoir plus de puissance pour alimenter en chauffage ou en eau chaude sanitaire un immeuble ou une entreprise. C'est pourquoi on installe un surpresseur, pompe inline, comme une Grundfos TP25-50 ou une Salmson LRL203.
Une pompe de chaufferie peut aussi être un circulateur simple ou une pompe, d'une plus grande puissance énergétique. Dans le cas d'un circulateur double, deux pompes sont installées en série ou alternance. C'est à dire qu'il est possible d'utiliser deux pompes simples utilisées en même temps pour diminuer la puissance utilisée par chacune ou deux pompes simples qui s'activent simultanément. Cette utilisation permet d'éviter une panne totale, en permettant la mise en route d'une seule pompe quand un circulateur est défaillant.
Une pompe double de type Magna 3 D ou Siriux D est plus avancée qu'une pompe double classique type Priux D ou Magna 1 D et permet une facilité d'utilisation en GTB.